TEST MUSCULAIRE

gym-tonic-kinesiologie  Woman with arms raised at sunset on the beach  fitness-kinesiologie

 

LES PRE-TESTS

  • Test de l’eau

Prendre un muscle indicateur fort. Tirer une mèche de cheveux. Tester.
Si le muscle indicateur devient faible, donner de l’eau. Refaire le test pour vérifier.

  • Test du oui-non

Prendre un muscle indicateur fort. La personne prononce oui/positif, le test doit être fort. La personne prononce non/négatif, le test est normalement faible.
S’il y a inversion tenir les bosses frontales, massage des 27 rein, respiration, visualisation, libération du stress.

  • Test de surcharge.

Prendre un muscle indicateur fort. Poser la main sur les deux 27 rein et tester. Si le test est faible il y a une perturbation droite-gauche. Masser ces points en tenant l’autre main sur le nombril suivi de l’inversion des mains. Poser la main sur 27 vaisseau gouverneur et 24 vaisseau conception et tester.
Si le test est faible il y a perturbation haut-bas. Masser ces points en tenant l’autre main sur le nombril suivi de l’inversion des mains. Poser la main sur les deux côtés du nombril et tester. Si le test est faible il y a perturbation avant-arrière. Masser le coccyx en tenant l’autre main sur le nombril suivi de l’inversion des mains.

  • Test du circuit clair

Prendre un muscle indicateur fort. Pincer un muscle (envoi au cerveau d’une commande de contraction alors que la personne est au repos).
Le corps ne trouve pas cela logique et cela le perturbe, le test est donc faible. « Dépincer » et vérifier que le test est fort. Si le test n’est pas dans ce sens, inviter la personne à se détendre et à respirer profondément.

  • Test VC-VG

Prendre un muscle indicateur fort. Brosser le méridien conception de bas en haut et tester. Le test doit être fort. Brosser de haut en bas et tester.
Le test est normalement faible. Si ce n’est pas le cas, brouiller le méridien avec vos mains et brosser le méridien 3 à 5 fois dans son sens de circulation (de bas en haut). Refaire le test pour vérifier.

LE QUESTIONNEMENT

Soit vous posez votre question avec « est-ce que » et auquel cas vous avez une réponse oui avec un muscle indicateur fort et un non à l’inverse. Soit vous demandez votre réponse par changement du muscle indicateur auquel cas vous aurez votre réponse dès que le muscle sera faible.
Attention donc à être clair dans votre façon de procéder. Vous pouvez à tout instant demandez une vérification du test en posant par exemple la question suivante : ai-je des raisons d’en douter ?

ATTITUDE

Lors des tests sur une liste de produits, vous pouvez tester en aveugle par numéros et par dichotomie afin de ne pas influencer. C’est le corps de la personne qui donne les réponses, vous n’avez pas à penser ce qui pourrait être bien pour elle.