NUTRITION

Les bases de l’alimentation sont essentielles, elles permettent de comprendre

les besoins du corps et ce dont il a besoin au quotidien en vue d’un bon

fonctionnement physico-chimique de toutes nos cellules.

Glucides, acides aminés et lipides composent les éléments assimilés au niveau

intestinal, viennent s’ajouter les vitamines, les minéraux et oligo-éléments ainsi

que l’eau facteur primordial de la vie.

Si d’autres molécules étrangères (pesticides, conservateurs, colorants…) à

notre système pénètrent en nous, le corps répond par une défense (réaction

inflammatoire, mise en place de l’immunité…) afin d’éliminer l’agent

pathogène. Une alimentation saine, naturelle est donc préconisée par le

naturopathe.

Il est donc urgent de se pencher sur nos modes de consommation afin de

diminuer les risques de maladies.

DIETETIQUE D’HILDEGARDE DE BINGEN

La science d’Hildegarde de Bingen, ne cesse d’être confirmée par la recherche

comme étant visionnaire.

Cette abbesse du 12ème siècle, a été redécouverte par les docteurs Hertzka et

Strehlow qui en ont expérimenté les remèdes depuis 1950.

Dans sa vision globale de la santé, elle décrit l’état des humeurs du corps

comme étant corrélées aux émotions négatives. Stress, colère, tristesse… vont

engendrer de l’acidité et générer de l’inflammation, terrain propice à

l’apparition de diverses maladies.

Comme dans toute thérapie holistique, Hildegarde nous démontre les liens

entre l’alimentation, les émotions, les pensées et la vie spirituelle.

Les « aliments de la joie » qu’elle préconise de consommer – Fenouil, épeautre

non hybridé, châtaignes, amandes…, cannelle, galanga, pyrèthre d’Afrique…

ainsi que ses remèdes – ont pour but de favoriser un état d’esprit positif

induisant l’harmonie dans tous les niveaux de l’être.

La pratique de sa diététique suffit à elle-même par ses résultats, pour

convaincre un public de plus en plus large.

PHYTOTHERAPIE

Le mot phytothérapie signifie « soigner avec les plantes ». C’est une pratique

qui s’appuie sur un savoir empirique transmis depuis des générations.

Elle s’est enrichie au moyen des protocoles de recherche rigoureux de la

médecine moderne qui respectent les particularités de la plante (synergie,

prise en compte des éléments traces, action vibratoire, etc…).

Les plantes peuvent être utilisées sous différentes formes :

– Infusion : la plante sèche est recouverte d’eau chaude puis laissée à

infuser 10 à 20 minutes selon la partie utilisée.

– Décoction : la plante sèche est mise dans de l’eau froide, puis réchauffée

5 à 10 minutes.

– Teinture mère : la plante fraîche est mise à macérer dans de l’alcool.

– Macération : la plante fraîche est mise à macérer dans un support qui peut être de l’eau, de l’huile végétale…

– Gélules : la partie de la plante est réduite en poudre par cryo-broyage.

– Gémmothérapie : macération de bourgeons de la plante ou de l’arbre

dans de l’alcool.

AROMATHERAPIE

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles à des fins

thérapeutiques.

Une huile essentielle est un extrait naturel de plante ou de bois aromatique

obtenue par distillation à la vapeur d’eau. Elle est constituée de molécules

volatiles.

Leur utilisation nécessite des précautions d’emploi. Elles sont contre indiquées

aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de sept ans.

Elles pourront être remplacées dans ces cas par des hydrolats issus de la vapeur

d’eau condensée sur les parois de l’alambic.

REFLEXOLOGIE PLANTAIRE

La réflexologie plantaire est une thérapie manuelle fondée sur l’existence, au

niveau des pieds, de zones réflexes représentant chaque organe du corps.

Ces points, lorsqu’ils sont activés par pression, améliorent ou redynamisent

l’état de la partie correspondante.

Cette technique permet de retrouver bien-être et sérénité.

 MASSAGE AUX PIERRES CHAUDES SEMI-PRECIEUSES

Ce massage combine les effets du toucher et des vertus de la pierre utilisée.

Dans un premier temps, il s’agit de trouver la pierre qui est en resonnance avec

votre corps : c’est naturellement celle qui vous attire.

Puis cette pierre est soigneusement baignée dans un mélange chaud d’huile

essentielle et d’huile végétale qui complètent son action.

Le massage se réalise dans une ambiance sereine et douce, il procure détente

et génère de multiples bienfaits.

FLEURS DE BACH

Le docteur Edward Bach découvrit 38 remèdes naturels visant à rééquilibrer le

système émotionnel de l’homme. Selon lui nos états d’esprit négatifs sont la

cause première des maladies.

Ainsi, lorsque nous utilisons les fleurs de Bach, l’état positif contenu dans le

principe de la fleur permettra de rétablir la santé.

Ces élixirs sont obtenus par macération de la fleur dans l’alcool et il existe

aujourd’hui une version en granules pour ceux qui ne peuvent absorber

d’alcool.

IRIDOLOGIE

Comme pour la réflexologie plantaire, l’Iris correspond à une zone de

projection de tout le corps : chaque organe et son état y sont représentés.

L’Iris est étudié afin d’en constater différents items :

– La tonicité des fibres qui composent la trame

– Les signes particuliers : taches, bosses, couleur…

– La cartographie des organes

– Le profil constitutionnel : lymphatique, hématogène,…

L’Iridologie révèle donc des prédispositions et renseigne sur :

– Le terrain propre à chacun

– L’équilibre acido-basique

– L’état nerveux et psychique

– Les dysfonctionnements organiques

– L’état d’intoxination de l’organisme (nature et emplacement des toxines)

SYMPATHICOTHERAPIE

La sympathicothérapie est une technique qui utilise les zones réflexes endo-

nasales dans un but thérapeutique.

La densité des fibres sensitives, sensorielles et neurovégétatives, font de cette

méthode, une excellente régulatrice du système neurovégétatif.

Elle se pratique avec des stylets métalliques qui stimulent certains points à

l’intérieur des narines et provoquent un influx nerveux responsable de la

commande aux organes ou aux fonctions sur lesquels on souhaite agir.

La sympathicothérapie permet de traiter des dysfonctionnements liés au stress,

et tout particulièrement les insomnies, les migraines, les angoisses, les troubles

digestifs et génitaux, la spasmophilie, les allergies, la fatigue, les problèmes ORL

et cardio-vasculaires, les dérèglements endocriniens.

VENTOUSES

Pratiquée depuis des millénaires sur tous les continents et en particulier en

Chine, cette méthode est efficace en rhumatologie, pneumologie, viscéral-

digestif, gynécologie, kinésithérapie du sport, dermatologie.

Elle se pratique à l’aide d’une flamme qui va faire le vide dans la ventouse et

réaliser ainsi une zone de pression sur la peau.

Les ventouses sont posées sur les points douloureux, véritables « bouchons »,

pour les décongestionner.

L’aspiration provoquée par la ventouse entraîne :

– Une mobilisation des liquides ayant une action sur la circulation sanguine

et lymphatique avec pour effet la restauration de la qualité des tissus et

la libération d’endorphines (neurotransmetteurs antidouleur de

l’organisme).

– L’évacuation des agents pathogènes (venin, masse, pus)

– Le rétablissement de la circulation énergétique

Cette technique est donc utile pour de nombreuses pathologies et revient

aujourd’hui en en démontrant tout simplement ses bienfaits.